12. Ilha de Boipeba.

Posté le 7 mars 2017

Pour nous rendre sur l’ile de Boipeba, le trajet depuis Lençois est interminable, un premier trajet de 6h, puis un second de 4h… et la suite attendra le lendemain !!!  Une bonne nuit à Valença pour nous remettre, et le matin suivant nous voila embarquées sur la navette « rapide » qui nous dépose au village de Boipeba, après avoir circulé sur les méandres de l’estuaire du « Rio de l’enfer »!! Cette petite ile de 88 km2, située au sud de Salvador, reste difficile d’accès bien que depuis quelques années les navettes rapides aient vu le jour! Auparavant il fallait 4h de bateau lent pour relier Valença à Velha Boipeba !
Sur l’ile, voitures et motos sont strictement interdits, seuls  anes, charettes, brouettes, et un tracteur permettent de véhiculer les personnes ou les matériaux!

 

en charette...
A notre arrivée, nous devons contourner la longue plage, pendant une vingtaine de minutes pour accéder à notre bungalow! Ayant chacune un sac de 11kg + un de 4kg, nous engageons les services de Jonathan, le Uber local, équipé d’une brouette et de bras costauds!!

Notre bungalow est idéalement situé, un peu à l’écart du village, et au bord de la plage… de quoi passer 8 jours de farniente !!!

 

_MG_7773 _MG_7772

                                          _MG_8013

 

Chaque soir, nous rejoignons Pierre et Françoise, rencontrés dans le bus venant de Lençois, et leurs amis Jean-pierre et Rachael, avec qui nous passons de bons moments. (bises à vous, sous le soleil de Boipeba!!) Le moment idéal pour aller flâner dans les ruelles pavées du joli village, d’aller admirer un coucher de soleil depuis la merveilleuse Pousada Ceu de Boipeba… dans tous les cas, moment toujours accompagné d’une délicieuse Caipirinhia!

 

Ceu de Boipeba
Album : Ceu de Boipeba

11 images
Voir l'album

 

 

Village de Boipeba
Album : Village de Boipeba

11 images
Voir l'album

 

Nous réussissons quand même à faire une sortie en bateau, longeant la cote de l’ile, avec quelques arrêts , notamment un sur les piscines de Morere!! Tragique constat d’un tourisme irresponsable; à marée basse, le récif corallien protégeant l’ile est envahit par les hors-bords pour atteindre des bars flottants!!  Musique à donf, caipirinhia, bière et dégustation d’huitres, en piétinant les coraux déjà morts !!!! Nous ne manquons pas d’exprimer notre désapprobation … et poursuivons une navigation paisible, à bord de notre bateau en bois, lent et silencieux!!!

 

En bateau...
Album : En bateau...

16 images
Voir l'album

 

Les 8 jours sont passés trop vite et déjà nous devons rejoindre la Trépidante Salvador do Bahia… pour le début des festivités carnavalesques …

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire